L’été, une planche de salut pour le tourisme en montagne ?